Retour

Logo "Lire Aussi"

L'Innovation Sociale en
Champagne-Ardenne

    - Intervention de C. Chaillié - Le 26 novembre 2013 - Auvillers-les-Forges.

Présentation

    En 2011 la commune de Grandham - 08250 siège de l'association "Lire Aussi", loi de 1901, décide la création d'un gîte dédié au handicap visuel, bâtiment HQE accessible et adapté aux malvoyants profonds, salle d'animation spécialisée (synthèse vocale, imprimante Braille, matériel basse-vision, etc…). Elle nous en en confie non pas le fonctionnement mais l'animation ce qui implique l'acquisition des outils nécessaires, l'orientation de notre activité jusqu'alors basée sur la mise à disposition des informations institutionnelles importantes vers un service supplémentaire nouveau.

    Ce projet étant prototype il nous a fallu, pour en assurer la crédibilité, nous appuyer sur une étude approfondie de l'existant, des besoins exprimés en la matière et de l'évolution exponentielle de la communication.

    Pour le grand Nord-Est, la Mutualité constate plus de 2 000 nouveaux cas de déficit visuel  profond par an, cécité, amblyopie, DMLA auxquels s'ajoute le problème souvent évoqué de la solitude des aidants bénévoles.

    Avec le concours de la CARSAT Nord-Est, très impliquée dans notre projet nous nous proposons d'organiser des sessions d'information en direction des personnes en situation de pénibilité liée à ce type de handicap, en particulier cécité récente, personnes âgées, aidants.

    Pour y répondre il nous a fallu au préalable résoudre les problèmes suivants :
    - Acquisition, grâce aux fondations, du matériel spécifique.
    - Mobilisation, pour le logement des stagiaires, des gîtes environnants et des chambres d'hôtes.
    - Organisation de la communication autour de ce projet.
    - Création d'un poste de travail, équivalent temps plein, nécessitant la provision financière d'une année de fonctionnement.

    Aujourd'hui l'ensemble immobilier sort de terre avec beaucoup de retards, liés à l'aspect prototype du projet, à la conjoncture et aux intempéries. Il nous faut maintenant assurer la bonne gestion de notre action, une animation active du sujet et transformer l'intérêt profond suscité en réalité pérenne.

Au travers des normes
d'innovation sociale nous
répondons aux critères définis

    Degrés d'innovation :
    Amélioration de l'existant par la création d'un produit comblant le manque de communication dans la Région Champagne-Ardenne mise en contact, au travers de stages, des personnes handicapées, des soignants, des aidants, des techniciens.

    Ce produit, prototype dans la région est susceptible d'essaimage.

    Type d'innovation :
    Rassembler et mutualiser la globalité de l'information -questions et réponses- afin de répondre à l'inquiétude des personnes, inquiétude médicale, psychologique, technique et administrative, ce dans un cadre apaisé et champêtre.

    Pour ce faire, il a fallu établir une convention précise liant la commune à l'association définissant les tâches de chacun.

    Raison d'être du projet :

    Il y a un réel intérêt à répondre aux attentes dans ce secteur particulier en permettant d'offrir un accueil spécifique :
    - Accessibilité du site.
    - Mise à disponibilité d'outils de communication spécialisée.
    - Possibilité de rompre l'isolement lié au handicap.

    D'autre part il devient possible de réfléchir et d'expérimenter ensemble les nécessités permettant une vie sociale équilibrée tenant compte de l'évolution des technologies.

    Domaine d'impact du projet :
    Il s'agit à la fois d'une formation basique à l'accès à la communication écrite spécialisée, d'une aide apportée au déficit lié au vieillissement (DMLA) et au handicap acquis (cécité, amblyopie).

    Dimension économique :
    Au départ l'exploitation de l'ensemble "commune - association" nécessitera la mise en service d'au moins un équivalent temps plein complété par la présence des bénévoles associés au projet puis compte tenu du succès assuré par la mise en chantier de l'ensemble il sera indispensable de créer d'autres emplois.

Financements et
Accompagnement

    Financements :

    Ils sont de deux types : communes et associations

    Commune : Achat du terrain et construction (430 000 €)
    - État : 79 227 €.
    - FEDER : 72 588 €.
    - Ministère de l'Intérieur : 30 000 €.
    - La Région Champagne-Ardenne : 6 480 €.
    - Le Département Ardenne : 11 705 €.
    - La CARSAT Nord-Est : 30 000 €.
    - L'ADPS : 7 000 €.
    - La commune : 193 000 €.

    "Lire Aussi" : Matériel de gestion et de stage (25 000 €)
    - La Fondation RTE : 10 000 €.
    - La Fondation Crédit Agricole : 10 000 €.
    - La Fondation AG2R : 5 000 €.

    Ces chiffres mettent en évidence l'intérêt porté à la fois par les Institutions et les Fondations Europe - État - Région - Département et CARSAT Nord-Est pour la commune qui a été en plus lauréate du concours annuel ADPS.

    Fondation AG2R, RTE et Crédit Agricole pour l'Association qui n'étant pas encore reconnue d'utilité publique n'a pas pu faire appel aux legs et aux dons.

    Perspectives et besoins :
    Au niveau du gîte, la communication relayée par les Médias, les Institutions et les Fondations laisse présager une occupation correcte très rapidement. De plus l'intervention de la CAMIEG sera efficiente dès la mise en service de l'ensemble.

    Pour la salle d'animation nous pouvons d'ores et déjà envisager l'occupation par des stages d'entreprises en dehors de l'emploi par les personnes handicapées visuelles.

    Enfin, les stages organisés à l'initiative de la CARSAT Nord-Est (4 par an au départ) nous obligeront à solliciter la participation, pour l'accueil des gîtes et chambres d'hôtes environnants et pour l'animation, la présence des professionnels concernés. La création d'un emploi est donc obligatoire dont il nous faut provisionner la première année de salaire.

    Compte tenu de la conjoncture, difficile très difficile. Mais "à cœur vaillant…".

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée