Retour

Voici la recette ardennaise

des premiers tableaux 3D

    Article paru dans le journal "L'Union - L'Ardennais" du lundi 05 février 2018.

    Pour permettre aux mal et non-voyants de profiter de tableaux, plusieurs acteurs se sont réunis à Charleville-Mézières pour en créer des déclinaisons en 3D. Une innovation 100 % ardennaise.

    Un tableau d'Eugène Damas, la Teilleuse de Chanvre, comme vous ne l'avez jamais vu. Et pour cause, grâce à la fabrication additive, et au Fablab de l'IFTS, l'œuvre a été déclinée en version 3D. L'objectif ? Permettre à un public non ou malvoyant de pouvoir apprécier la peinture de l'artiste rimognat, en parcourant du bout des doigts une maquette tactile. "L'idée était de concevoir quelque chose, non pour, mais pour et avec les aveugles", détaille Carole Marquet-Morelle, conservatrice du musée de l'Ardenne. À l'origine de ce projet "Smart'Art", qui concernera en tout une douzaine de tableaux issus des musées de l'Ardenne et Rimbaud, une palanquée d'acteurs s'est mise autour de la table, pour répondre à un appel à projets de la Région. L'UTT de Troyes, l'association "Lire Aussi", l'IFTS et son Fablab, ou la Ville de Charleville-Mézières ont été rejoints, en cours de route, par l'association Valentin Haüy, qui vient en aide aux aveugles et malvoyants. "C'est un des administrateurs de l'association, au niveau national, Rémy Closset, qui a d'ailleurs œuvré à la modélisation du fichier informatique pour créer la maquette tactile", indique Carole Marquet. Dans le même genre, on lui doit par exemple une transcription d'une partie de la tapisserie de Bayeux, sous forme de bas-relief, pour rendre l'œuvre accessible aux aveugles.

    Pour la "Teilleuse de chanvre", la fabrication a duré 250 heures. En tout, une douzaine de tableaux sera déclinée en version tactile.

    Le résultat, avec cette Teilleuse de chanvre, est bluffant. "Le but est de faire éprouver les mêmes émotions que si vous regardiez le tableau", poursuit la conservatrice du musée. On peut ainsi, grâce à la 3D, appréhender le premier plan, l'arrière-plan... "On comprend vraiment tout ce qui se passe, comme si on voyait le tableau". Le côté tactile, le plus révolutionnaire, sera renforcé par d'autres dispositifs, sonores par exemple. Bref, Carole Marquet-Morelle vante un projet "innovant, artistique, technologique et citoyen".

    Pour recréer la Teilleuse, "nous avons mixé les technologies", détaille Vincent Marquet, ingénieur d'études à l'IFTS. Impression 3D de résine pour le personnage principal, 3D par dépôt de fils plastiques, fraisage numérique... Il y a du travail, pour en arriver à la fierté d'avoir "fait sauter un verrou technologique" : 60 heures de modélisation, et 250 pour la fabrication. Pour le buste du général Morin, d'après un portrait signé Jean-Baptiste Couvelet, deuxième maquette tactile réalisée au Fablab, il a fallu compter 450 heures de travail.

    Si le dispositif est en soi remarquable, offrant des rendus impossibles à obtenir avec une sculpture traditionnelle, il faut noter que les tableaux tactiles sont entièrement réalisés dans les Ardennes. "Il y a une filière sur le territoire, entre les collections des musées et le savoir-faire lié à la fabrication additive", s'enorgueillit Carole Marquet-Morelle. "Entre le Fablab et Platinium 3D, il y a un vrai développement de ces technologies dans le département", renchérit Hervé Bonnefoy, enseignant-chercheur à l'IFTS.

    Dans de telles conditions, le projet Smart'Art pourrait obtenir un rayonnement national, après une première exposition à Charleville, "L'Essentiel est invisible pour les yeux", prévue du 09 juin au 17 septembre. Le choix des œuvres à modéliser va en tout cas en ce sens. Outre Eugène Damas ou Couvelet, le Fablab va s'attaquer à une toile impressionniste d'Alfred Sisley, aux Baigneuses de Fantin-Latour, ou encore à l'Atelier d'estampage de Simon Cocu et aux portraits de Rimbaud signés Picasso et Fernand Léger. Autant de défis technologiques, pour rendre accessible la gamme la plus large possible de genres picturaux.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée