Retour

Un gîte dédié aux aveugles

et malvoyants à Grandham

    Article paru dans "L'Union" et "L'Ardennais" du samedi 05 janvier 2013.

    Grâce à la municipalité et à l'association Lire aussi, un gîte spécialement conçu pour les déficients visuels sera construit au printemps et livré à l'automne.

    Ce projet original vient d'être primé nationalement par l'association prévoyance et santé. À cette occasion, Claude Chaillié, présidente de l'association Lire aussi et Eladio Cerrajero, maire de Grandham, à l'origine de la future réalisation d'un gîte pour aveugles et malvoyants, ont reçu un chèque de 7 000 euros.

    Nature et sens est le nom de baptême donné à cette future structure à ossature bois de trois chambres et d'une capacité d'accueil de six personnes. Elle sera construite au cœur du village sur un terrain de 1 000 m2 comprenant une grange et racheté 30 000 euros, en 2010, par la commune à un particulier.

    Une demande bien identifiée :
    "L'idée est née de la rencontre entre les élus et l'association Lire aussi. On s'est alors appuyé sur un partenaire qui grâce à son expérience et ses réseaux est parfaitement au fait des diverses problématiques que pose le public des malvoyants. Il y avait un réel intérêt à répondre aux attentes d'hébergement jusqu'alors non satisfaites dans ce secteur particulier", résume le maire des Grandhamois qui considère cette option comme susceptible d'apporter une nouvelle dynamique à sa commune.

    "Car la CARSAT Nord-Est, avec qui nous avons signé une convention, va orienter de nombreuses personnes concernées vers ce gîte adapté. Elles expérimenteront et testeront notre équipement, qui fera ainsi office de logement témoin et pilote".

    Une estimation récente ne tenant pas compte des personnes âgées situe le nombre de personnes atteintes de cécité à une pour mille et d'amblyopie (moins de 4/10ème de vision par correction) à une pour cent.

    Le cabinet Atelier matières architecture a été choisi pour réfléchir à la conception de ce gîte qui doit prendre en compte le handicap des futurs occupants et être en communion avec l'environnement naturel. Faisant référence dans le domaine, l'architecte carolomacérien Frédéric Denizart a livré une étude où tout a été pensé pour rendre la vie plus facile aux futurs occupants du lieu : cheminement interne, réflexion particulière sur les matériaux utilisés, les couleurs et la domotique.

    Ce gîte pour défaillants visuels mettra aussi à disposition de ce public des outils de communication spécifiques : Internet avec une synthèse vocale et une imprimante en Braille.

    Outre l'espace de vie bâti en retrait de la mairie, à l'abri de nuisances sonores éventuelles, et à l'arrière du bâtiment pour plonger les résidents au cœur de la nature, l'ensemble comprendra aussi un centre de ressources multimédias.

    "Après une nécessaire session de formation, ce concept met à la disposition des visiteurs des outils spécialisés comme le Braille ou les caractères agrandis par moyens informatiques. Ce qui permettra aux personnes ayant la lecture lente d'avoir tout de même accès à tous types d'informations". Pas étonnant que la CARSAT Nord-Est s'intéresse de près à cette méthode et soit déjà prête à envoyer dans les Ardennes des groupes ou ses propres assurés. Ce projet rompt, en effet, l'isolement des malvoyants et participe activement à leur intégration sociale. "Ce gîte correspond parfaitement à un besoin. On se sait attendu par beaucoup d'observateurs mais on veut servir d'exemple" annonce Eladio Cerrajero.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée