Retour
Grandham veut devenir
capitale régionale

    Article paru dans "L'Union" du 23 Septembre 2008.

    L'association Lire Aussi, qui s'occupe de l'accessibilité de l'information aux malvoyants profonds, ne lâche pas son projet de développer une cyber plate-forme régionale... comme à Lille.

    Que devient "Lire Aussi", cette association qui veut offrir aux malvoyants la même communication qu'aux autres ?
    On les avait laissés avec une grosse motivation pour créer une cyber plate-forme régionale... à Grandham s'il vous plaît.
    La présidente, Claude Chaillé, est en effet d'une famille originaire du petit village proche de Grandpré et y a trouvé de réels soutiens.
    Récemment, Lire Aussi a reçu un chèque de 1 200 euros de la part du Rotary Club de Vouziers. L'occasion de faire le point.

    Le projet envisagé pour Grandham s'inspire de ce qui se fait à Lille : une responsable du serveur, Christelle Delorge, met en ligne diverses publications, essentiellement des bulletins municipaux. "L'objectif est que les malvoyants aient la possibilité d'avoir la même information que les voyants, mais après, ils décident si ça les intéresse ou pas" précise Claude Chaillé.
    Tout part d'un partenariat entre une collectivité et l'EURAFECAM (Association Européenne de Formation et d'Echanges Culturels pour les Aveugles et Malvoyants).
    Attention, il ne s'agit pas seulement de donner son aval : il faut prévoir un budget.
    Un travail spécifique est ensuite mené : agrandissement des caractères, transformation du logo et même adaptation de l'information, avec des références aux couleurs, par exemple.

    Le matériel nécessaire ? Les imprimantes en Braille, mais surtout la synthèse vocale, qui apporte beaucoup.
    Mais une telle imprimante coûte 4 500 euros, et un ordinateur équipé pour la synthèse vocale et doté du traducteur Braille pas moins de 6 000 euros.
    Le projet de Grandham compte sur la présence d'un animateur, qui sera formé. On s'en doute, le tout représente de l'argent, mais "Lire Aussi" a bien travaillé. Reste à attendre le haut débit "Le conseil régional, général, la 2C2A, Grandham, c'est fait ! liste Claude Chaillé. Notre député (Jean-Luc Warsmann) s'occupe beaucoup de nous et on a un gros appui de la part de la Fondation France Telecom".
    Mais alors, que manque-t-il pour se lancer ? Eh bien, tout simplement, le haut débit. "Ce devait être en 2008, et aux dernières nouvelles, ce serait 2009" indique la présidente.
    Par la suite, restera à convaincre les décideurs de travailler avec l'association sur ce qui a tout l'air d'un chantier d'avenir. "On estime à 1 pour 1 000 le nombre de personnes aveugles et 1 pour 100 celui des malvoyants. Cette estimation ne tient pas compte des personnes âgées" martèlent les membres de l'association.
    La future capitale régionale aura de quoi faire...

    Renseignements :
Tél. : 03/24/30/51/19
www.eurafecam.org

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée