Retour
Un plan de transport en Braille pour
faciliter le déplacement en ville des
personnes en déficience visuelle
La ville au bout des doigts

    Article paru dans "L'Observateur de l'Arrageois" du 7 Novembre 2007.

    Il y a des projets qui font chaud au coeur : c'est le cas de celui du Rotaract Club d'Arras. Cette association a déjà réalisé de belles oeuvres comme l'envoi d'une palette de dictionnaires au Sénégal dans le cadre du départ du Dakar en 2001, ou encore un système de communication vocale pour uen petite Arrageoise autiste. Et aujourd'hui, le Rotaract Club vient d'éditer un plan des transports de la Communauté Urbaine d'Arras, à destination des personnes malvoyantes et aveugles. Son lancement officiel a eu lieu samedi 3 novembre dernier.
    Hugues Lambin, l'initiateur du projet, est revenu sur le chemin parcouru pour aboutir à la réalisation de ce plan en Braille et en grandes lettres.
    La rencontre décisive a eu lieu en 2005, avec l'Association Européenne de Formation et d'Echanges Culturels pour Aveugles et Malvoyants (EURAFECAM), spécialisée dans l'adaptation et la mise en relief des graphes. D'ailleurs, René Legai, président de cet organisme, était présent pour fêter cette belle victoire.

    Sponsors et jeunesse :
    En septembre 2005, la recherche de sponsors est un passage difficile, car le Rotaract Club compte 21 membres d'une moyenne d'âge de 25 ans. Mais le sérieux et la fiabilité de ces jeunes ont convaincu leurs futurs partenaires.
    C'est en février 2007 que l'association s'est vue octroyer une subvention de la Caisse d'Epargne par le biais du PELS (Projet d'Economie Locale et Sociale). Laurence Delahaye, chargée de missin d'intérêt général pour la Caisse d'Epargne, a rappelé que d'autres associations peuvent bénéficier de cette subvention. En effet, elles sont déjà plus de 75 à l'avoir obtenue en 2006 et 275 emplois ont ainsi été créés.
    Le PELS est une action qui contribue à la lutte contre l'exclusion, en faveur d'une population en difficulté et elle favorise les initiatives locales dans le Pas-de-Calais.

    Un projet qui doit évoluer :
    Pour René Legai, ce plan est un début, mais l'aide ne doit pas s'arrêter là. Les commerces et grandes surfaces devraient être beaucoup plus accessibles aux personnes en déficience visuelle : "pourquoi ne pas aller les chercher à leur domicile et les aider à faire leurs courses ?".
    Denise Bocquillet qui représente la municipalité d'Arras, à félicité les jeunes : "vous avez réalisé un superbe "plan" dans tous les sens du terme. En effet, tout type de handicap doit être pris en compte. Lorsque les commerçants auront pris connaissance de ce beau projet, il y a de fortes chances pour qu'ils contribuent à l'évolution de l'action qui consisterait à mettre un logo sur leur vitrine pour stipuler que les personnes ayant un handicap sont les bienvenues et qu'ils s'engagent à les aider à faire leurs achats".
    Le plan sera distribué et aussi accessible sur le site Internet : www.eurafecam.org en décembre 2007.

    Renseignements :

Alban Hensèle
Président du Rotaract Club d'Arras
Tél. : 06/87/25/56/49

Caisse d'Epargne
www.societaires.caisse-epargne.fr

laurence.delahaye@cepdc.caisse-epargne.fr

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée