Retour
Projets d'Economie Locale et Sociale :
L'Ecureuil, meilleur ami de l'homme

     Article paru dans "L'Observateur de l'Artois" du Mercredi 28 Février 2007.

    "C'est un projet concret. Et il correspond à l'esprit qui est le notre à la Caisse d'Epargne". Jean-Luc Tillard, représentant de la Caisse d'Epargne du Pas-de-Calais, expliquait clairement mais simplement les raisons qui les ont poussés à soutenir financièrement ce projet "Un moyen de voir".
    Dans son discours, il a notamment mis l'accent sur les PELS (Projet d'Economie Locale et Sociale), en détaillant point par point leur motif quant au soutien de cette action. "Un projet d'économie car les transports et les déplacements, c'est de l'économie. Tout le monde devrait pouvoir se déplacer aujourd'hui. Un projet local car il est construit avec l'aide et le soutien de nombreux partenaires locaux qui se préoccupent de leur bassin. A la Caisse d'Epargne, ce que l'on veut, c'est oeuvrer à travers des aides locales. Car nous souhaitons être au plus proche de la population. Enfin, un projet social, car nous sommes dans l'économie solidaire. Chacun doit pouvoir s'entraider".

    Etre solidaires :
    L'entraide mutuelle, le groupe de la Caisse d'Epargne y est habitué depuis de nombreuses années. "Ces PELS sont assurés par les bénéfices de la Caisse d'Epargne. Nous aimons cette idée de pouvoir nous montrer solidaires auprès des personnes qui souffrent près de nous".
    Dans le Pas-de-Calais, ce sont plus de 2 millions d'euros qui ont déjà été versés. Cela correspond à 74 projets, dont celui exposé samedi, et plus de 275 emplois créés.
    Samedi dernier, Hugues Lambin, président du Rotaract Club d'Arras, a donc reçu la somme de 10 000 € des mains des responsables de la Caisse d'Epargne.
    Le calcul des enveloppes est établi chaque année sur la base des résultats. Les domaines d'intervention sont : l'insertion économique par l'emploi (58 %), le lien social par la culture, le sport et la protection de l'environnement (9 %), l'autonomie des personnes âgées, malades ou handicapées (10 %), et la satisfaction des besoins fondamentaux, la maîtrise des savoirs de base (23 %).

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée