Retour
Un nouveau matériel pour
les mal-voyants :
Les couleurs accessibles aux aveugles

    Article paru dans le magazine de la "Voix du Nord" du 2 décembre 1999.

    Inventé par une équipe de recherche de l'Université de Lille I, un nouveau logiciel permet d'adapter les cartes, les graphiques et les croquis au toucher des aveugles. Il permettra notamment aux mal-voyants de surfer sur Internet.
    Chacun sait que le bleu et le jaune mélangés donnent du vert. Mais pour les aveugles, il en va autrement : chez eux les couleurs restent des entités bien abstraites. D'où leur embarras devant les graphiques colorés, les croquis, et toutes les cartes où, par exemple, la profondeur de la mer est exprimée dans des nuances de bleu.
    A l'EURAFECAM (Association Européenne de Formation et d'Echanges Culturels pour Aveugles et Mal-voyants), le problème a été résolu grâce à un tout nouveau logiciel, baptisé "Graph&Braille".
    Il traduit toutes les couleurs d'un dessin en des lignes : verticales pour le bleu, horizontales pour le jaune. Et le vert, logiquement, devient un quadrillage.
    Une fois la traduction effectuée, il ne reste plus qu'à imprimer le dessin sur un papier spécial : lorsqu'on le chauffe, les lignes gonflent et prennent du relief. En passant ses doigts sur le papier, l'aveugle peut "voir" les couleurs. Mais "Graph&Braille" ne s'arrête pas là : il traduit aussi les documents écrits en Braille, ou en une voix de synthèse, que l'on peut écouter avec un casque.

Téléformation :
    "Les aveugles apprendront les codes des couleurs avec un peu d'entraînement, comme nous l'avons fait quand nous étions petits. Ce logiciel permettra de rendre Internet lisible à chacun", résume René Legai, le président de l'association.
    La grande innovation du logiciel, mis au point par l'équipe de recherche de Jean-Marc Toulotte, professeur à l'Université de Lille I, c'est qu'il est aussi le moteur du serveur, nommé "CyberRelief". Il suffit de se connecter sur Internet pour pouvoir télécharger le logiciel sur son propre ordinateur à partir du site de l'association.
    Ensuite, le mal-voyant peut surfer comme il le désire sur le web, de façon autonome, en traduisant textes et illustrations au fur et à mesure. Le serveur de l'association propose aussi des documents en libre consultation, ainsi qu'un service de téléformation, qui sera chapeauté par l'AGEFIPH (Agir Efficacement pour l'Insertion des Personnes Handicapées). Bientôt, de chez eux, les mal-voyants pourront suivre des cours individualisés.
    Depuis sa création dans les années 80, l'EURAFECAM œuvre pour permettre aux aveugles et aux mal-voyants d'avoir accès à l'outil informatique. Internet et informatique sont une chance pour les non-voyants, qui peuvent accéder ainsi à de nombreuses ressources, mais le professeur Toulotte veut rester prudent : "L'informatique est un outil important pour l'intégration des personnes aveugles, mais inversement cela peut devenir un handicap. Nous vivons à l'ère de l'image".
    Les sites Internet truffés de logos, d'images et d'animations sont souvent impossibles à comprendre pour les mal-voyants, même avec un logiciel du type "Graph&Braille". Il reste aux concepteurs de sites à prendre en compte les mal-voyants, pour mettre au point des versions spéciales, avec des dessins adaptés.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée